J'adore la tarte à la rhubarbe...Avec une petite meringue dessus miiiaaaaam un délice. Je prépare cette tarte en 2 étapes, la veille je prépare la pâte et la rhubarbe. Le lendemain on attaque le montage et la meringue.

 

tarte-rhubarbe-012.JPG

 

LA VEILLE

 

 Pour la pâte :

80 g de beurre

1 pincée de sel

150 g de farine (blanche ou semi-complète pour changer)

5/6 cl d'eau

1 c.à.s sucre vanillé

Mettre tous les ingrédients dans bol du robot jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois.

Envelopper dans un cellofane et placer au frigo jusqu'au lendemain

 

Pour la rhubarbe :

Environs 10 tiges moyennes

Peler et couper la rhubarbe en tronçon régulier de 2/3 cm. Verser dans un saladier et arroser de 2 c.à.s de sucre. Placer au frigo.

 

 

LE LENDEMAIN :

 

Pour le flan :

1 bouteille de crème de 25 cl

1 oeuf

2 c.à.s de sucre vanillé

1 c.à.c de cannelle

 

Mélanger tous les ingrédients. Pour éviter la vaisselle ( mon coté un peu flémarde ressort ! ), je met tous les ingrédients dans la bouteille, je la referme et je secoue bien fort comme un shaker....Fermer bien la bouteille avant de secouer

 

Pour la rhubarbe :

Verser le saladier de rhubarbe dans une passoire pour filtrer l'eau. 

 

Pour la pâte :

Sortir la pâte du frigo. Saupoudrer le plan de travail d'un voile de farine et étaler la pâte à la taille de votre moule ou cercle.

Mettre dans le moule ou le cercle, piquer le fond et verser la rhubarbe.

Verser par dessus le flan et enfourner th 6 (180°C) durant 35 minutes.

 

Préparer la meringue italienne

 

Pour la meringue

2 blancs d'oeuf

3 càs de sucre

3 càs d'eau

 

Faire chauffer le sucre et l'eau jusqu'au premier gros bouillon.

Battre les blancs en neige. Dès qu'ils commencent à être pris, verser en filet le sirop. Fouetter jusqu'au complet refroidissement.

Mettre la meringue dans une poche à douille et décorer la tarte chaude.

Placer sous le grill....vérifier la cuisson (attention cela dore très vite )

 

tarte-rhubarbe-016.JPGBon appétit !

 

Déguster la tarte tiède ou froide ...selon que vous arrivez à résister

 

Retour à l'accueil